Archives de septembre 2011
guidelines

advertise

carte d’anniversaire

30 septembre 2011

Le week-end dernier, c’était l’anniversaire de mon amoureux, alors je lui ai confectionné une petite carte scrappée pour lui donner son cadeau : un bon pour une séance de shopping pour se préparer à son nouveau boulot !

La voici :

 

Et le verso :

 

La technique utilisée pour le verso est une technique que j’ai découverte récemment (je crois d’ailleurs que j’en ai parlé dans un précédent article) et que j’ai un peu modifiée pour cette création. Je crois que ça a mieux fonctionné de cette manière. Donc l’idée, c’est très simple, c’est de tamponner un tampon quelconque avec plusieurs encres distress de couleurs différentes. Ensuite, on pulvérise un petit peu d’eau (à l’aide d’un mini mister par exemple) directement sur le tampon, et on tamponne sur un papier aquarellable pour que l’encre diffuse légèrement. C’est pas trop beau toutes ces couleurs qui se mélangent ?

Pour colorer les cœurs et le personnage au recto, j’ai utilisé un pinceau à réservoir d’encre que mon frère a retrouvé dans un de ses tiroirs. C’est super pratique !

Andalousie (suite)

12 septembre 2011

Voici la suite des pages sur l’Andalousie. Je cotinue avec le même principe : quelques « vraies » pages de scrap au milieu de pages très fournies en photos et très peu travaillées.

Voici la plus « scrapesque » des trois :

J’ai collé la vraie carte de visite du bar sur cette page. Et l’arabesque à gauche est faite avec la même technique que sur ma bannière : on découpe une très fine bande de papier recto-verso, on l’enroule sur lui même très serré puis on lui fait prendre la forme voulue et on le colle sur la tranche.

Voici les deux autres pages :

Donc pour celle-là, clairement, le plus long a été de… coller les photos. Même pas le moindre effort sur le titre que j’ai écrit à la main avec un gel relief.

 

Un peu mieux pour celle-ci : j’ai découpé des ronds ! 🙂

celui de droite c’est du grungeboard de Tim Holtz. Je ne suis toujours pas très à l’aise dans son utilisation mais c’est déjà mieux que la dernière fois. J’ai mis des petits paquets de gel relief dans chacun des petits trous du grungeboard.

Les deux ronds à gauche sont colorés à la distress (tamponnée sur une surface plane, humidifiée, puis on pose le papier dessus et les couleurs se mélangent). Sur le petit rond, j’ai collé une feuille en bois, et sur le grand j’en ai tamponné une.

Dans le coin en haut à droite, j’ai tamponné un tampon d’angle arabesque que j’ai coloré à la perfect pearl blanche, puis j’ai tamponé la même feuille que sur le rond que j’ai coloré à la perfect pearl cuivre. J’ai fait ressortir celle-ci en traçant les contours avec un gel relief cuivre.

 

Séville

5 septembre 2011support

Pour les vacances en Andalousie, j’ai vraiment trop de photos. Du coup, comme je n’ai pas envie de faire un autre album photo que mon album de scrap, j’ai décidé de faire des pages qui ne sont pas vraiment du scrap (du moins tel que je le définis) pour mettre mes nombreuses photos dans mon album de scrap.

Et puis je fais quand même des « vraies » pages de temps en temps.

 

Pour cette page, j’ai fait le titre à la Slice Making Memories (carte dance and music), avec la fonction ombre pour faire l’ombre derrière (malin !).

Pour le journaling, j’ai utilisé du papier aquarellable, que j’ai tamponné avec des encres distress sur des tampons Tim Holtz. J’ai écrit mon journaling, et j’ai ensuite aquarellé le reste du papier au pinceau avec les deux mêmes distress.

 

Voici ensuite mes « fausses pages de scrap » :

J’ai juste collé une bande de papier à droite, et pulvérisée la page avec une glimmer mist orange sur un pochoir. Puis j’ai tamponné quelques papillons supplémentaires avec de la peinture verte (Adirondack).

Pour celle-ci, j’ai récupéré une petite serviette en papier gardée tout ce temps à l’abri dans le journal de bord de ces vacances, sur laquelle Jacques avait écrit son mail et le terme FOTOS signifiant qu’on devait à tout prix lui envoyer les photos de la soirée. Je l’ai collé en 2 morceaux, et j’ai peinturluré les bords de peinture blanche.

J’ai scanné les pages du journal de bord relatives à cette soirée, que j’ai glissées à droite dans une pochette (entre le papier beige et le papier rouge).

J’ai découpé le couple de danseurs avec la machine slice Making Memories (carte Dance and Music).

Greg trouve que cette page est moche (il n’a pas dit ça, il a dit « mais c’est pas fini là ? ») mais tant pis.

 

conditions
copyright
terms