jobs

Dijon

Écrit par Marmotte

 

Pour cette page, j’ai surtout joué sur la superposition des papiers. J’ai réalisé les deux tags moi même.

Pour celui à gauche : d’abord en colorisant le papier avec des distress marron et bleu, avec un mask. Ensuite en tamponnant une horloge à moitié sur le papier dans le coin, et un hibou, puis en embossant le hibou à la UTEE.

Pour celui de droite : je ne sais plus trop comment j’ai colorisé le papier, puis je l’ai tamponné avec un tampon clear « plein-de-petits-cercles », et j’ai tamponné le hibou que j’ai ensuite repassé au stylo gel marron pour qu’il ressorte mieux.

Idem pour le titre : tamponné puis repassé au feutre noir. Je fais souvent ça quand j’ai envie qu’un tampon se détache vraiment du fond.

Enfin, j’ai collé une bande de je-sais-pas-comment-ça-s’appelle qu’on trouve en magasin de bricolage, que j’ai vaguement coloré avec une encre marron.

Tags: , ,

research
à 0 h 06 min dans la catégorie Bourgogne - Mai 2009. Vous pouvez suivre les commentaires de cet article via le flux RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

Un commentaire sur “Dijon”

  1. Greg

    Moi qui te croyais pudibonde,
    Tu as rosi, ce n’est pas sage.
    Voilà que tu te dévergondes
    Quand moi je passe l’âge.
    Je vais vieillir encore un peu
    Et cultiver nos différences
    Au creux de ton cou capiteux,
    Jusqu’au dernier silence.
    J’ai encore quelques heures dans tes nuits
    À passer, ma bourgeoise,
    Et pour me faire le don d’un lit,
    tu seras toujours courtoise.

    [Dijon – Jamait]

Laissez votre commentaire :

e-mail
content
tools